Johanna THIBAULT

Johanna THIBAULT

Suite à une reconversion, et après un diplôme en bijouterie, Johanna Thibault créé l'atelier bijoux gemmes et fabrique des bijoux sur mesure en or et en argent, en innovant dans la fabrication d’objets ornementaux.

Mairie de Cheverny

Mairie de Cheverny

La commune de Cheverny, chargée d’histoire et de culture, classée station de tourisme, est aussi un lieu qui regroupe de multiples ressources, d’abord humaines; des espaces toujours accueillants dont l’authenticité est un atout, enfin, une diversité de propositions qui abordent le patrimoine (deux illustres châteaux, une église avec caquetoire, une maison des vins qui dynamise l’AOC Cheverny, un golf international, une place de village d’antan…) et la culture.

L'OBJET

L'OBJET

Cet objet proposé au concours est un objet simple du quotidien, à la fois utile et décoratif qui apparaît fréquemment dans les contes et légendes.
Il s’agit d’un peigne en laiton, utilisé depuis l’antiquité et sur tous les continents, sur lequel seront gravés les éléments identifiant la commune, ses caractéristiques, la viticulture etc… mais y apparaîtra aussi le symbole de la Fleur de vie de Léonard de Vinci, pour tenir compte de la célébration des « 500 ans de Renaissance(s) ».
La forme un peu courbée rappelle la forme en dôme du château de Cheverny, les feuilles de chênes gravées figure l’importance de la forêt de Cheverny, le soleil rappelle les armoiries de la commune et du château. Enfin le nid d’abeilles est utilisé pour aérer le tout et appuyer la référence à Léonard de Vinci qui travaillait les motifs répétitifs, symétriques, géométriques, en rapport à la nature. Au dos du peigne la mention « made in Cheverny » sera apposée.
Ce peigne reproductible grâce à un moulage, pourra aussi être décliné en divers matériaux (or, argent, laiton, plastique) permettant ainsi une gamme de prix de vente assez large.

EN SAVOIR PLUS

EN SAVOIR PLUS

Technique et savoir-faire

Technique et savoir-faire

La création de l’objet nécessite l’utilisation de plusieurs techniques durant les différentes étapes de son élaboration : travail de sciage, martelage, ciselage, et finition de polissage.

Recherches documentaires

Recherches documentaires

Recherche sur l’utilisation du peigne comme accessoire à travers l’étude des contes et légendes mais aussi en regard des différentes formes de peignes selon les civilisations et les époques. Plusieurs longueurs de dents de peigne pour des usages différents (pour chignon uniquement ou pour des usages mixtes) étaient possibles. C’est une longueur intermédiaire qui a été retenue. Enfin différentes recherches sur Léonard de Vinci et ses méthodes de travail ont également été réalisées.

Lien avec la Thématique « Renaissance(s) »

Lien avec la Thématique « Renaissance(s) »

A l’époque de la renaissance, le peigne est très utilisé à la fois pour réaliser les coiffures mais aussi comme élément de parure. Différents éléments figureront sur le peigne dont le symbole de l’homme de Vitruve de Léonard de Vinci, pour tenir compte de la célébration des « 500 ans Renaissance ».